vendredi 31 juillet 2015

L. 10 août 2015: 97e prix cycliste Albert Gagnet à Grand-Bourg

La doyenne des courses creusoises est le Grand Prix Cycliste de Grand-Bourg. Depuis 1945, il est baptisé Prix Albert Gagnet  en mémoire à cet enfant du pays, vainqueur de l'épreuve en 1933, et surtout grand résistant, décédé au camp de Mauthausen en mai 1944.
C'est une organisation du club cycliste local, l'Étoile Sportive Cycliste de Grand-Bourg, actuellement présidé par Christian Moreau.
Il vivra, lundi 10 août prochain sa 97e édition.



mercredi 29 juillet 2015

lundi 20 juillet 2015

D. 19 juillet 2015: deux maillots tricolores en VTT pour Creuse-Oxygène!

Benjamin Le Ny réalise un grand chelem national après 
 avoir remporté toutes les manches de la Coupe de France
 et le maillot de champion de France! Il est entouré, à sa
 droite, par son président de club, Alain Menutet à sa 
gauche par Julien Ballion, son entraîneur, et Francis
 Menut, le manageur de l'équipe VTT.
Creuse-Oxygène a fait fort lors des récents championnats de France de VTT à Oz-en-Oisans.

Le club guérétois ramène deux nouveaux titres de champions de France avec Benjamin Le Ny en cadets et Titouan Carod en espoirs, une médaille d'argent avec Lucie Urruty en XC éliminator (course par manches éliminatoires), et une kyrielle de places dans les dix premiers.
  • En élite, Julien Ballion est 8e de la course remportée par le champion du monde, Julien Absalon
  • En espoirs masculins, outre le titre, Raphaël Gay est 4e et Romain Boutet 6e
  • En espoirs féminines, Audrey Menut est 5e
  • En juniors, Lucas Serrières est 7e
  • En cadets, outre le titre, Thomas Fourneron est 10e.
  • Et enfin, en Masters 40-44 ans, Franck Lhopiteau est 5e
Alain Menut, le président de Creuse-Oxygène, a réussi son pari: s'installer au plus haut niveau national et bien figurer au niveau mondial.

vendredi 17 juillet 2015

J. 16 juillet 2015: Lucie Urruty (Creuse-Oxygène), vice-championne de France VTT XCE


Les championnats de France de VTT à Oz-en-Oisans commencent bien pour les Creusois de Creuse-Oxygène Guéret: les épreuves de cross-country eliminator (par séries éliminatoires) ont vu Lucie Urruty accéder à la finale et décrocher une médaille d'argent!

Le classement "Dames" :
1. Perrine Clauzel (BH-SR Suntour-KMC)
2. Lucie Urruty (Creuse Oxygène)
3. Clara Donneger (Focus Aveyron)
4. Mathilde Seguin (Neway Nice AMSL VTT Levens)
5. Laura Charles (Focus-Rotor-Ekoï)
6. Charlotte Bacquaert (Offroad-Rocky Mountain)
7. Anaïs Simon (Team ORC Epone)
8. Cécile Delaire (VC Ornans)
9. Marion Jarrier (VTT Saint-Lô)
10. Estelle Boudot (VTT Conliege Jura)

J.16 juillet 2015: Stéphane Pouilhès aime la Creuse

Stéphane Pouilhès vainqueur du 28e
Tour National de la Creuse
Vainqueur en avril du Tour du Canton du Pays Dunois dans des conditions quasi hivernales, Stéphane Pouilhès (Occitane Cyclisme Formation) est revenu s'imposer en Creuse sous la canicule.

La 28e édition du Tour National de la Creuse s'est courue jeudi 16 juillet dans les environs de Gouzon par une chaleur étouffante. Cela n'a cependant pas réduit les ardeurs de la soixantaine de concurrents présents; dès le départ en direction de Lussat, le compteur des voitures suiveuses flirtait avec le 60 km/h! Conjuguée à un vent travers cette allure effrénée provoquait les premières cassures. Au premier passage au sommet de la côte de Lussat, une vingtaine d'hommes passaient légèrement détachés. C'était déjà la bonne échappée! 150 km plus loin, la plupart d'entre eux n'auront pas été revus par le peloton qui pourtant n'a jamais vraiment baissé les bras. Par la suite, celui-ci s'est cassé en plusieurs morceaux, tout comme le groupe de tête. Si bien qu'à l'arrivée on avait plutôt l'impression d'assister à l'arrivée d'une étape de montagne, tant les concurrents arrivaient dispersés. Comme quoi ce sont les coureurs qui font la course et si les conditions météorologiques y mettent leur grain de sel (vent, chaleur torride), un circuit roulant comme celui proposé à sept reprises par Lussat, Gourneix et La Bussière peut accoucher d'un scénario surprenant. Ceux qui avaient pronostiqué un sprint massif en ont été pour leurs frais!
Jean-Pierre Louis, président du comité d'organisation, évoquait déjà l'édition 2016, qui, l'espère-t-il, devrait à nouveau se courir sur deux journées.